Communauté des assurés

Les experts RAM
répondent à vos questions
sur votre assurance santé

la communauté
vous répond

poser une question

Question en attente de réponse

A quelle organisme dois-je adresser mon avis d'arret de travail?

Bonjour,

Je suis autoentrepreneur profession libérale depuis 2012 mais aussi salarié en CDI à temps plein depuis fin 2015. Je suis donc polyactif aux yeux des organismes de la Sécu. Je n'ai pas fais jouer mon droit d'option afin d’être rattaché à la CPAM, car je n'en avais pas connaissance jusqu'à aujourd'hui.
Après visite chez mon médecin ce jour même, je me retrouve avec un avis d'arrêt de travail que je dois renvoyer à mon employeur pour le troisième volet et pour les deux premiers, à mon organisme d'assurance maladie.
J'ai rempli la parti me concernant comme ceci :
code de l'organisme de rattachement : 03 054 1100 (celui de la RAM)
et j'ai coché l'activité de salarié (et non profession indépendante) car cette avis est surtout pour mon employeur.
Sachant que ni le RAM, ni la CIPAV en tant que profession libérale indémnise les arrêts de travail.. a quelle organisme dois je adresser cette avis? dois je conserver les deux premiers volets?

Autre question, je considère à mon niveau que mon activité salariée est devenu mon activité principale depuis fin 2015. A part faire jouer mon droit d'option pour choisir mon organisme de sécu, quel autre démarche dois je effectuer pour que cette activité soit considéré comme telle? dois je en informer mon CFE (l'Urssaf en l’occurrence)?

Merci

Christopher AMADUBLE
Christopher AMADUBLE

Christopher AMADUBLE

Niveau
0
1 / 100
point

Réponses

Bonjour,

En ce qui concerne le droit d'option c'est l'unique démarche à effectuer: la CPAM se charge d'informer le RSI à réception du formulaire d'option.

Concernant votre autre demande je vous invite à prendre contact avec la CPAM (tel: 36 46). En effet comme vous l'indiquez, vous ne cotisez pas au risque indemnités journalières en tant que professionnel libéral. Dans la mesure où la polyactivité réglemente surtout l'organisme réglant les prestations en nature (consultations, pharmacie...) une indemnisation au titre des prestations en espèces est peut être possible.

Nicolas
La Ram

Vous n'avez pas trouvé votre réponse ?

Posez votre question